L’Aïkido

Qu’est ce que l’Aïkido ?

Le terme japonais AIKIDO se décompose en :

AI : union, harmonie, coordination;

KI : énergie;

DO : la voie, l’étude, la recherche.

L’Aïkido est un art martial pouvant se traduire par l’étude et la recherche de la coordination mentale et physique de l’énergie.

 

C’est une merveilleuse discipline née de la synthèse d’arts martiaux ancestraux, faîte par le maître Morihei UESHIBA, dont le principe fondamental consiste à neutraliser les intentions agressives d’un adversaire, sans le détruire.

Cet art martial de défense, non compétitif, se pratique debout ou à genoux, à mains nues ou avec des armes [sabre(Bokken, Katana), bâton (Jo) et couteau (Tanto)].

Le pratiquant utilise des techniques de projections ou d’immobilisations pouvant être accompagnées d’atémis (coup de poings ou de pieds).

L’Aïkido utilise essentiellement l’esquive , la non opposition à l’attaque et les déplacements. La fluidité et l’harmonie des mouvements, basés principalement sur des cercles ou des spirales, apportent une qualité esthétique qui ne diminue en rien l’efficacité de l’Aïkido.

Sa pratique régulière, qui n’est ni dangereuse, ni brutale, s’adresse aux jeunes et aux adultes de tout âge et développe à la fois les qualités physiques (synchronisation et précision du geste) et morales (confiance en soi, sérénité, respect de l’autre, persévérance…) tout en privilégiant les notions d’équilibre, de centrage, de vigilance.

Que sont le Bokken et le Katana ?

Les armes sont pratiquées soit pour établir une relation entre le travail à mains nues et le travail avec armes, soit pour elles-mêmes.

Le Katana (sabre japonais, long, d’un seul tranchant) était l’attribut du samouraï; il fût son âme et le protecteur de sa vie. Autrefois instrument de destruction, aujourd’hui il ne sert plus à attaquer ou à tuer.

Dans l’exécution d’une technique, il ramène à la posture parfaite et lui confère plus d’efficacité et de beauté.

Le Bokken est un sabre en bois, réplique exacte du Katana.

Le maniement du Bokken ou du Katana comprend l’étude des attitudes du corps, des déplacements fondamentaux et des techniques d’attaque (coup de pique ou coup tranchant) et de défense.

L’intérêt de cette discipline, est d’affiner et d’amplifier certaines qualités propre à l’aïkido mais aussi celles du pratiquant : notions de distance, d’esprit de décision, de précision…